Articles

Abeille solitaire

Jamais en communion, je me suis sentie. Jamais en harmonie, toujours à errer. J'ai volé à l'aveugle, butinant pour m'intégrer. Dans l'essaim, j'aurais aimé danser. C'était sans compter sur ma solitude. Une compagne fidèle, que j'ai toujours appréciée. Être solitaire, ce n'est pas être esseulée. Pourtant, j'ai dû me justifier, expliquer, rassurer. J'ai cru devoir l'enfouir pour rejoindre une communauté. Je suis solitaire et je suis une abeille. J'ai enfin compris ce paradoxe. Je m'appartiens en premier, mais aussi à une communauté. Celle de la création. Une ruche millénaire ouverte à tous et toutes. Libre d'y participer, d'être Reine et ouvrière. Dans le collectif et dans la solitude. Le lien est là, il suffit de l'écouter.

L'union fait le paradoxe

Toi qui entre ici, poursuis tes espoirs

Au temps pour moi

Vous reprendrez bien un peu de poisson ?

Promenons nous dans mes bois

C'est kiki porte la couronne ?

Un ciel rouge se lève

Je change ou pas ?

Bonne année 2024

Unité en pièces rapportées

Un vers ne suffira pas

Casser les cases